Devenir pilote : un rêve accessible
 


Apprendre à piloter un avion

Dans notre Club, nous vous recommandons de commencer par une Formule d'Initiation au Pilotage (FIP). A l'issu du FIP si vous souhaitez continuer il vous faudra un certificat d'aptitude délivré par un médecin agréé DGAC. Les conditions d'aptitude ne sont pas draconiennes y compris pour la vue et le port de lunettes. L'instruction consiste en une formation théorique et pratique régulière dispensée par un instructeur qualifié (cours particuliers).

 
 
Formule d'Initiation au Pilotage
 

 

Quels brevets pour piloter ?

Deux Brevets vous permettent de piloter un avion à titre privé :

Le Brevet de Base (BB), qui nécessite un examen théorique et une vingtaine d'heures de vol. Ce brevet permet de voler seul à bord dans un rayon de 30 km. Age minimum requis : 15 ans.

La Licence de Pilote Privé (PPL) (Private Pilot Licence), nécessite un examen théorique et un minimum de 45 heures de vol dont 25 en double commande et 15 en vol seul à bord. Age minimum requis : 17 ans.

Ce brevet permet de voler avec des passagers et de rallier tous les terrains ouverts à la circulation civile de France ou du monde entier. Après le brevet PPL, on peut compléter sa formation en passant des qualifications : voltige, vols aux instruments, instructeur... pour d'autres, un brevet de pilote professionnel et entamer une carrière aéronautique !

Quel temps et quel budget faut-il y consacrer ?

Pour un débutant, il faut compter en moyenne quelques mois pour obtenir le brevet de base et de 6 mois à deux ans pour le brevet de pilote privé, selon la fréquence des leçons en vol. Pour cela quatre séances (de 45 minutes environ) par mois est le rythme moyen adapté à la plupart des élèves pilotes, mais il peut être accéléré pour les plus pressés.

Approximativement, il faut prévoir : de 2500 à 3200 € pour un brevet de base et 7000 à 7500 € pour un brevet de pilote privé (soit un budget d'environ 400 € par mois sur 18 mois). Ces chiffres sont indicatifs et peuvent varier en fonction de votre profil. De plus, les plus jeunes peuvent bénéficier de bourses, surtout s'ils sont titulaires du BIA (Brevet d'Initiation Aéronautique) dont la formation est dispensée dans des collèges et lycées.

L'instruction

Une quinzaine d'instructeurs dispensent les cours théoriques et pratiques, 7 jours sur 7 sur rendez-vous. Plusieurs salles sont réservées à l'enseignement théorique, et, si d'aventure la météo n'est pas bonne, alors vous pouvez compléter vos connaissances en visionnant les cours audio-visuel de l'Aérospatiale ou en faisant une séance de simulateur.

 
   
 
© Aéro Club Paris Nord